7ième Edition des Assises de la Coopération belge au Développement

 

La région des Grands Lacs, efforts conjugués pour la stabilité et le développement

Les Assises de la Coopération belge au Développement sont un forum annuel qui réunit des décideurs politiques, des acteurs publics ainsi que des représentants de la société civile, des universités et des institutions scientifiques. L'objectif de cet événement est double. Premièrement, il sert de source d'informations quant aux défis internationaux auxquels la coopération au développement est confrontée. Deuxièmement, il étudie les aspects politiques et organisationnels propres au contexte belge et il produit des suggestions pour la Coopération belge au Développement. Ce faisant, il vise aussi à stimuler la cohérence des politiques pour le développement.
La septième édition des Assises de la Coopération belge au Développement se déroulera le 6 mai 2014 au Palais d'Egmont à Bruxelles. La préparation et l'organisation sont assurées conjointement par l’administration fédérale de la coopération au développement et de l’aide humanitaire (DGD) et des représentants des autorités régionales, d'ONG, de syndicats, d'universités et d'instituts scientifiques.
Le thème des assises de cette année est la Coopération belge au Développement et la région des Grands Lacs en Afrique. Depuis plus de 20 ans, la région est minée par l'instabilité politique et les conflits armés, des frontières poreuses et des crises humanitaires, ainsi que par des tensions inhérentes aux ressources naturelles et à d'autres facteurs potentiels de déstabilisation. Ce contexte difficile et sensible n'a pas empêché la Coopération belge au Développement et nombre de ses organisations partenaires de concentrer une grande partie de leurs moyens et leurs efforts dans les pays de la région, afin de faire reculer la pauvreté et d'assurer la stabilité et la sécurité des populations.

L'année dernière, la communauté internationale a négocié à Addis Abeba l'Accord-cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la RDC et les Grands Lacs (PSC) entre les pays de la région. L'accord a été signé par la RDC, l'Angola, la République du Congo, l'Afrique du Sud, la Tanzanie, l'Ouganda, la République centrafricaine (CF), le Burundi, le Rwanda, le Soudan du Sud et la Zambie. Au vu des récentes évolutions sur le terrain, il profile un espoir concret de paix et de stabilité. Des efforts conjoints ont été entrepris, entre autres par les Nations Unies, la Banque mondiale et l'Union européenne, afin de consolider ce processus et de garantir rapidement les dividendes de paix nécessaires pour la population.

La Belgique – fidèle à ses engagements historiques dans la région – joue un rôle actif dans ce processus, avec la ferme conviction de soutenir la stabilité, la sécurité et le développement de la région.
Cependant, il est clair que la région demeurera fragile pour quelque temps. Il est donc nécessaire d'étudier plus attentivement les causes profondes de l'instabilité de la région et d'examiner comment la Coopération belge au Développement – avec ses partenaires – peut contribuer efficacement au progrès de la région.


Objectifs
Cette édition des assises constituera une opportunité de faire le point sur les principaux défis de la région des Grands Lacs. Elle servira de plate-forme d'échange et de dialogue entre les acteurs belges sur ces questions et elle encouragera une vision commune quant à la façon de travailler et de progresser dans le contexte fragile de la région des Grands Lacs. Les assises offriront également un espace de formulation et d'écoute des analyses et propositions d'acteurs internationaux et d'acteurs non gouvernementaux.


Programme
Les assises débuteront par une session officielle d'ouverture, à laquelle assisteront un certain nombre d'invités éminents et un discours d'ouverture du Ministre Jean-Pascal Labille, en charge de la Coopération au Développement.
Un panel de haut niveau sera ensuite animé par des orateurs thématiques de la communauté africaine et internationale ainsi que des acteurs belges.
L'après-midi, trois ateliers parallèles seront organisés, basés sur les discussions de la matinée et axées sur des questions et défis spécifiques à la région des Grands Lacs. Les thèmes respectifs des ateliers seront le travail décent, les ressources naturelles et la fragilité.
La séance plénière de clôture consistera en une communication des principaux résultats de la session de la matinée et un rapport succinct des trois sessions parallèles.
L'intervention finale de clôture sera assurée par Jean-Pascal Labille, Ministre de la Coopération au Développement.
L'assemblée se tiendra en trois langues : anglais, français et néerlandais. L'interprétation simultanée sera assurée.